SÉCURITÉ DU CLOUD COMPUTING ET DE LA VIRTUALISATION

Selon une enquête d’IDC publiée, le Cloud Computing est le secteur des services informatiques qui devrait connaitre la plus forte croissance dans les prochaines années, évoluant de 971 M€ en 2008 à 6 000 M€ en 2013.

Pour les entreprises, et plus particulièrement les directions des systèmes d’information, cette nouvelle organisation leur permettra d’offrir une informatique « à volonté », instantanément disponible, sans engagement et à la demande. Cela devrait ainsi satisfaire aux attentes de leurs utilisateurs.

La sécurité des informations ainsi déployées et offertes devient alors la problématique à résoudre. Les risques identifiés portent aussi bien sur les conditions de protection physique du site d’hébergement, que sur celles des accès logiques et de la séparation entre les différentes données. Le risque juridique acquiert dans ce type de configuration une acuité particulière : comment prouver la conformité aux exigences légales et/ou réglementaires sur le traitement des informations (plus particulièrement les données nominatives), comment identifier la chaine de responsabilités dans le cas d’un recours en responsabilité civile ou encore comment conserver preuves et indices dans une action au pénal ?

 

Suite à la refonte du site Web du CLUSIF, les supports Vidéo de cette conférence sont temporairement indisponibles. Nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément.

Présentations à consulter