Panocrim 2019 : C’est dans les vieilles technos…