Infecteur rapide

Qualificatif appliqué aux virus capables d’infecter des fichiers lors d’une simple manipulation (par exemple en réalisant une copie), à l’opposé de ceux qui attendent que celui-ci soit exécuté.