Polymorphe

Qualificatif appliqué aux virus changeant leurs instructions ou simplement leur ordre à chaque infection. Il correspond en fait à un virus crypté ayant intégré dans son programme de décryptage un algorithme de mutation. Il devient ainsi difficile de détecter le virus par une chaîne d’octets sans avoir préalablement décrypté son code.