Signature de contamination

Technique par laquelle le virus est en mesure de déceler sa propre présence pour se prémunir d’une double installation en mémoire vive ou d’une sur contamination sur un fichier ou une zone système. Le virus utilise généralement une suite hexadécimale de caractères ou des spécificités qu’il apporte dans la définition de la date du fichier qu’il infecte.

Les virus infectant des applications, copient leur code dans ces programmes. Et les virus sont programmés pour ne pas infecter plusieurs fois le même fichier. Dès lors, ils intègrent dans l’application infectée une signature virale, c’est-à-dire une suite d’octets significative, qui leur permet de vérifier si tel ou tel programme est déjà infecté.